Aller au contenu principal

Le Blog

Découvrez nos actualités

Données de santé : victoire de LML !

Image
Jeune homme victoire

Depuis le 1er mai, le remboursement des équipements optiques des adhérents LML se fera sur simple présentation de la facture acquittée, présentant les codes LPP regroupés, ou via le flux sécu. Une victoire pour LML qui, depuis 2014, se bat pour un système de santé éthique, où chacun fait son métier.

C’est une réalité, en France, les mutuelles demandent encore aux opticiens d’adresser les ordonnances, avant de déclencher un remboursement.
Or, les ordonnances de renouvellement d’équipement optique, au même titre que n’importe quelle donnée de santé, sont confidentielles. Demander à des professionnels de santé de partager ces données revient à leur demander de faire une croix sur leur éthique, et la déontologie.

Il faut savoir que, en se levant contre le partage des données de santé, ou toute autre pratique monnaie courante au sein des réseaux, ces opticiens se mettent dans une position désavantageuse puisque leurs patients risquent de ne pas être remboursés. Mais ils le font, au nom de valeurs fortes, que nous partageons : l’éthique, et la liberté de choix.

Chez LML, depuis toujours, nous nous battons pour que les soignants soient respectés. Notre combat a duré près d’un an, mais nous avons gagné ! Depuis le 1er mai, pour nos adhérents, le remboursement de leurs lunettes se fera uniquement sur facture acquittée, présentant les codes LPP, ou via le flux Sécu. Rien d'autre. Chez LML nous respecterons donc scrupuleusement les données de santé et ne considérons pas les opticiens comme à priori fraudeurs !

LML est résolument rangée du côté de la qualité des soins, statutairement pour la liberté de choix, et du respect des soignants.

Nos valeurs trouveront encore de nombreux sujets pour lesquels se battre pour préserver la qualité des soins. Nous avons besoin de tout le soutien que nous pourrons obtenir, de ceux qui partagent nos valeurs pour donner du poids à notre combat.

Le projet de La Médecine Libre doit s’étendre, pour imposer un modèle plus vertueux, et faire reculer les pratiques qui nuisent à l’excellence du système de santé français. C’est pourquoi nous sollicitons votre aide : recommandez-nous, auprès de vos patients, auprès de vos confrères… Saisissez-vous de ce projet, qui est avant tout le vôtre. Il ne tient qu’à vous qu’il réussisse.


Autres articles

Image
Soignant devant ordi

Nouvelle donne pour la télémédecine

En pleine croissance depuis la pandémie due au COVID 19, la téléconsultation est entrée dans les usages. Les soignants et les soignés y ont de plus en plus recours et le secteur s'est vu transformé par l'apparition de nouveaux acteurs privés proposant ce service. Aujourd'hui, pour mettre fin aux dérives parfois observées, et encadrer de façon plus efficace et transparente cette pratique novatrice, de nouvelles règles ont été officialisées. Petit tour de piste de ce début de remise en ordre.
Image
contrat

Prévoyance collective des magasins d'optique. Nouvelle règle en perspective !

Attention, vous allez devoir modifier votre prévoyance collective, en raison d'un nouvel avenant à la convention collective de l'optique-lunetterie de détail concernant la classification professionnelle des acteurs de la branche. Un point notamment, sur le statut des cadres, va vous obliger à revoir votre contrat, avant juin 2024 ! LML vous explique, en quelques lignes, les enjeux de cette nouvelle réglementation qui touche tous les magasins d'optique.
Image
Dentiste

Dentistes, choisissez bien votre mutuelle d'entreprise!

Savez-vous que, depuis 2015, le tarif moyen observé chez la principale mutuelle des dentistes, qui couvre 20 000 salariés, a augmenté de 58,77 %, alors que celui de LML a pris 23,5% ? De quoi réfléchir... Cela vaut le coup d'aller gratter un peu et de comparer la courbe des augmentations des tarifs et les différents tableaux de garanties ! Vous verrez que les organismes traditionnellement associés à votre branche d'activité ne sont pas ceux qui offrent les meilleurs contrats (prix élevés, garanties insuffisantes, pratiques douteuses, etc.).