Une nouvelle baisse de garantie pour les mutuelles d’entreprise

Facebook 120 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

 

A la fin de cette année 2017, le peu de mutuelles d’entreprises encore non-responsables vont être mis à niveau pour devenir « responsables ». Avant d’aller plus loin, voyons les principales spécificités de ces contrats :

 

Obligation de rembourser différemment les soins prodigués par des médecins signataires du Contrat d’Accès aux Soins (CAS) et les autres.

Plafonds de remboursement sur les compléments d’honoraires des médecins de secteur 2 : 125% de la base de remboursement de la sécurité sociale soit un reste-à-charge certain pour le patient à partir d’une consultation à 51,75€.

Plafonds de remboursement sur l’optique selon 6 types de verre et plafonnement du remboursement de la monture à 150 euros

Interdiction de rembourser plus d’une paire de lunettes tous les 2 ans, sauf pour les moins de 16 ans, et pour les adultes, en cas de modification de la vue.

Interdiction de rembourser les Médecins de Secteur 3 (déconventionnés) dont le tarif d’autorité est de 0.61€ chez un généraliste et 1.22€ pour un spécialiste et dont les patients ne peuvent être remboursés plus de 2.75€ !

 

Les garanties de ces contrats vont alors subir une large baisse, engendrant une dégradation de la couverture et des salariés et des employeurs. Les cotisations, quant à elles, ne bougeront pas d’un pouce. Ou alors augmenteront en 2018, comme chaque année. Sauf chez LML qui, depuis 2015 n’a pas augmenté ses tarifs en collectif et propose des contrats vertueux et sur mesure.

Les conséquences de cette mise à niveau, malheureusement, restent toujours les mêmes. La baisse des remboursements engendre une diminution de l’accès à la médecine et une dégradation de la rémunération des soignants, provoquant une baisse de la qualité des soins. LML propose une alternative à cela avec des surcomplémentaires santé non responsable. Cependant, et comme nous le répétons souvent, cela ne peut être une solution viable sur le long terme.

Il faut donc restructurer le système de santé et mieux répartir l’argent des cotisations qui partent trop souvent en publicité et autres frais de gestion. Militons ensemble pour une médecine et des soins de qualité !

 

Pour plus d’informations sur les mutuelles d’entreprises et les contrats responsables, nous vous invitons à consulter ces différents articles =>

http://www.lamedecinelibre.com/bloglml/wp-content/uploads/2016/01/LML-Nouveaux-contrats-responsables-1.pdf

http://www.lamedecinelibre.com/bloglml/wp-content/uploads/2016/01/Dossier-contrat-collectif-modifFinal.pdf

http://www.lamedecinelibre.com/bloglml/contrats-de-mutuelle-responsables-un-cadeau-pour-les-assureurs-pas-pour-les-patients/

http://www.lamedecinelibre.com/bloglml/le-naufrage-de-la-sante-francaise/

Facebook 120 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire