L'ETAT ENTERRE LA LIBERTÉ | Le Blog LML

L’ETAT ENTERRE LA LIBERTÉ

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

L’avenir s’annonce dangereux et incertain.
Incertain pour les générations futures, sur la place que va occuper le soignant à l’avenir.
Dangereux par les mesures progressives qui tendent à détruire ce en quoi on croit : la liberté et la qualité.

La Loi Santé, a eu pour but d’étatiser la médecine, de rendre l’état responsable de notre système de santé. Cette étatisation va progressivement monter en puissance, en témoigne les différentes négociations conventionnelles apparaissant tout au long de l’année.

Le document de travail de l’Union National des Caisses d’Assurance-Maladie (l’UNCAM) en est la parfaite illustration.

Les annonces de l’UNCAM posent les bases d’un mouvement incertain, craintif, pouvant dériver à tout moment. Bien loin de l’image positive, sociale, et égalitaire que cela tend à démontrer. Un cadeau empoisonné.
– Renforcer les mesures en place en matière de démographique, de maitrise des dépassements d’honoraires, et d’extension de la pratique du tiers payant.
– Poursuivre la rémunération sur OBJECTIFS de santé publique (ROSP).

Qu’est-ce la ROSP ? Le paroxysme de l’étatisation des soignant, en les faisant dépendre d’un organisme les récompensant en fonction de leurs prescriptions. Quand le payeur devient le décideur. Quand l’Argent devient le maître.

Bien, mais quels seront les dommages sur notre santé, sur notre système de santé ?

Quels seront les impacts, quand les payeurs, les décideurs, à savoir les mutuelles et autres organismes, décideront de ce que DOIVENT prescrire les soignants ?

LAISSONS LES SOIGNANTS SOIGNER !

Le document précise aussi la volonté d’aider au développement du dossier médical partagé, mais soyez attentifs au risque : sécurité des data, transaction des données … BIG BROTHER ?

Soyez attentifs, car les mesures annoncées ici et là, vendues sous le drapeau de l’égalité et de l’accessibilité, cache des enjeux FINANCIERS bien plus profonds ;

Soyez attentifs, pour apercevoir progressivement la baisse de
qualité des soins.

Soyez attentifs, pour voir à qui tout cela profite.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire