La prévention, tout le monde en parle, les médecins la font, LML la finance

Facebook 16 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

La Prévention. Ce mot est revenu souvent dans les discours politiques de ces derniers mois. La prévention à l’école, la prévention du tabac, de l’alcool etc. Cependant, qu’en est-il de la Prévention médicale ? Et surtout la prévention adressée aux adultes ? Car on remarque bien que toutes les actions proposées sont quasi exclusivement centrées sur les écoliers, collégiens et lycéens.

 

Chez LML, nous pensons que la médecine préventive doit reprendre sa place dans les rapports entre professionnels de santé et patients pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce que les consultations de prévention sont plus longues. Ce qui permet alors de redonner du temps de soin aux soignant et de faire le tour complet de l’état de santé de leurs patients.

Ce tour complet permet d’anticiper les différents risques que courent les patients et donc leur évite de lourdes pathologies. Ce qui est bénéfique pour le système de santé, car qui dit moins de lourds problèmes médicaux dit moins de dépenses en remboursement et donc plus d’économies. Comme le dit ce vieil adage : il vaut mieux prévenir que guérir.

Enfin, la prévention pourrait être un moyen de désengorger les services hospitaliers, notamment les urgences, toujours parce qu’elle permet d’éviter certains problèmes de santé qui, s’ils sont laissés tel quel, peuvent amener à des complications et une hospitalisation.

 

La prévention médicale permet donc de réduire le nombre des lourdes pathologies, faire des économies en santé et désengorger les hôpitaux. Cependant, elle doit être financée. Et c’est là que nous intervenons. Chez LML, nous pensons que c’est notre rôle, en tant que mutuelle, de financer ces consultations de prévention. C’est d’ailleurs ce que nous faisons, en prenant en charge ces consultations à hauteur de 40€.

 

La Prévention, tout le monde en parle, les médecins la font, LML la finance !

Facebook 16 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire