Données de santé : victoire de LML !

Depuis le 1er mai, le remboursement des équipements optiques des adhérents LML se fera sur simple présentation de la facture acquittée, présentant les codes LPP regroupés, ou via le flux sécu. Une victoire pour LML qui, depuis 2014, se bat pour un système de santé éthique, où chacun fait son métier.

C’est une réalité, en France, les mutuelles demandent encore aux opticiens d’adresser les ordonnances, avant de déclencher un remboursement.
Or, les ordonnances de renouvellement d’équipement optique, au même titre que n’importe quelle donnée de santé, sont confidentielles. Demander à des professionnels de santé de partager ces données revient à leur demander de faire une croix sur leur éthique, et la déontologie.

Il faut savoir que, en se levant contre le partage des données de santé, ou toute autre pratique monnaie courante au sein des réseaux, ces opticiens se mettent dans une position désavantageuse puisque leurs patients risquent de ne pas être remboursés. Mais ils le font, au nom de valeurs fortes, que nous partageons : l’éthique, et la liberté de choix.

Chez LML, depuis toujours, nous nous battons pour que les soignants soient respectés. Notre combat a duré près d’un an, mais nous avons gagné ! Depuis le 1er mai, pour nos adhérents, le remboursement de leurs lunettes se fera uniquement sur facture acquittée, présentant les codes LPP, ou via le flux Sécu. Rien d’autre. Chez LML nous respecterons donc scrupuleusement les données de santé et ne considérons pas les opticiens comme à priori fraudeurs !

LML est résolument rangée du côté de la qualité des soins, statutairement pour la liberté de choix, et du respect des soignants.

Nos valeurs trouveront encore de nombreux sujets pour lesquels se battre pour préserver la qualité des soins. Nous avons besoin de tout le soutien que nous pourrons obtenir, de ceux qui partagent nos valeurs pour donner du poids à notre combat.

Le projet de La Médecine Libre doit s’étendre, pour imposer un modèle plus vertueux, et faire reculer les pratiques qui nuisent à l’excellence du système de santé français. C’est pourquoi nous sollicitons votre aide : recommandez-nous, auprès de vos patients, auprès de vos confrères… Saisissez-vous de ce projet, qui est avant tout le vôtre. Il ne tient qu’à vous qu’il réussisse.

Laisser un commentaire